Stages d'été 2019


BAT stage 2019 recto

Tous les étés, le théâtre Le Hangar propose une série de stages destinés à des personnes ayant déjà une expérience de plateau.
Une occasion pour des comédiens confirmés ou en devenir de travailler sur des outils précis et nécessaires à leur pratique théâtrale.

__________________________________________________________________________________________

Écrire au plateau

Intervenants Lise Avignon & Didier Roux


• du 8 au 19 juillet août
10h-18h du lundi au vendredi


Semaine 1 : les fondamentaux

Semaine 2 : construire une dramaturgie


Le stage est conçu comme un tout cohérent. Néanmoins, chacune des semaines est accessible indépendamment. Dans ce cas, nous contacter.


Le travail que nous proposons se situe avant le texte, le personnage, la situation et donne aux acteurs la possibilité d'inventer, sans idées préalables, à même le plateau, un langage scénique qui soit musique d'espace.

A la base, une série d'actions simples : marcher, s'asseoir, prendre, donner, étreindre, être immobile... Nous travaillons sur plateau nu, à plusieurs, en lien mais autonomes, seuls ensembles. Ce que nous affinons par là, c'est une sensibilité rythmique et spatiale : ce que je fais importe moins que quand, où, et comment je le fais.
L'acteur travaille son sens de l'espace et du temps, mais bien aussi sa présence et son engagement.
Ainsi se posent les questions de la concordance entre son temps propre et le temps commun tel qu'il est en train de s'inventer, les questions de la différence entre recherche d'originalité et singularité, de l'abandon de l'ego mais aussi de la capacité à travailler avec son imaginaire. Comment être au plus près de soi mais au plus loin de toute identité, vide mais très peuplé, comment habiter une action dénuée de psychologie, comment le gratuit peut-il être nécessaire...

Dans ce mouvement paysage, il est une action au statut particulier : parler.
Nous la travaillerons d'abord à part car elle ne s'appréhende pas exactement comme les actions purement physiques, ne nécessite pas les mêmes compétences et est porteuse d'une puissance qui modifie sensiblement l'équilibre du plateau.
Avant même les mots formulés, il y a toute une vie intérieure, des pensées, bribes de langage, images et sensations. Le travail sera de prélever et de traduire en textes des fragments de cette vie-là. Que laisser advenir de toute cette matière qui nous peuple ? Comment mettre en forme, sur quelle syntaxe, quels styles s'appuyer ?
Ça commence avant d'avoir quelque chose à dire, nous cherchons ici à « être parlés » car il nous semble que ce soit par là, en amont de toute question de communication, que la parole acquiert une puissance scénique, où l'intime devient poème.

On peut dire que tout ceci – espace, rythme, actions, paroles – serait la base d'un langage de plateau, et qu'il ne resterait plus qu'à écrire au présent vivant des moments de théâtre... ce à quoi nous nous occuperons avec curiosité.


Conditions :

nombre d’heures : 70h de travail
nombre de places : 12 personnes maximum
public concerné : adultes, expérience souhaitée
coût : financement individuel 380 € • Financement AFDAS : nous contacter
prix dégressifs si couplés à un autre stage

__________________________________________________________________________________________

Training corps / texte

Intervenante Laurence Riout

• du 8 au 14 juillet
19h-23h du lundi au vendredi
10h-17h le samedi / 13h-18h le dimanche

• du 19 au 22 août
10h-18h du lundi au jeudi


En substance, il s'agira de travailler un engagement d'acteur qui soit physique, intime, rythmique et musical. Je laisse de côté tout psychologisme ou quotidienneté, recettes de jeu et savoir faire. Notre travail articulera exercices et improvisations suivant 3 directions :

- expérimenter la capacité de l'acteur à se laisser traverser par un stimulus extérieur (musique, mot, action, silence, regard...).
Notions en jeu : être perméable, suivre une impulsion, s'enfoncer dans ce qui s'ouvre

- jouer avec le texte en tant que partition rythmique, sonore et sensible.
Notions en jeu : être précis, habiter une forme

- expérimenter les rapports possibles entre des états du corps (quelles dynamiques, quelles qualités) et des états du texte (quel rythme, quel phrasé).
Notions en jeu : dire, faire, laisser faire.

Un texte court et non dialogué vous sera communiqué en amont du stage. Il devra être connu par cœur pour le début du travail.



S’approprier un texte

Intervenante Lise Avignon

• du 26 au 29 août

10h-18h du lundi au jeudi

Ce stage propose d'explorer des scènes extraites d'une œuvre théâtrale, de telle sorte que soient démontés les éventuels a priori que l'on aurait sur la pièce, les personnages et le «  comment dire  », et qu'ainsi s'ouvrent des possibles, du jeu, et le goût quasi enfantin de la liberté d'expérimentation.
Il s'agit de se donner une chance que quelque chose de soi rencontre quelque chose de l'autre – l'auteur en premier lieu, les partenaires et le public ensuite.


Nous expérimenterons principalement dans trois directions  :

- texte-matériau  :
Travail sur le phrasé et les paramètres rythmiques et sonores de la parole  :
donner du son, de la chair, du rythme avant de donner du sens  ;
sentir ce qui pousse en termes de qualité d'énergie, de pulsion, d'émotion, du fait d'un engagement dans la matière de la langue  ;
sentir que tout engagement vocal est un engagement organique, qu'avec le verbe il y a la voix, et qu'avec la voix il y a le corps.

- texte-évocation  :
Explorations et recherches, d'une part sur ce que les mots disent, d'autre part sur ce qu'ils évoquent  :
préciser son attention à chaque mot du texte, affiner sa perception de ce qui se dit  ;
développer une capacité à décontextualiser et désituationner le texte, se libérer de la peur que «  ça n'ait rien à voir  »  ;
s'exercer à établir un dialogue entre soi-même, son imaginaire, sa mémoire propre, et sens et situation appartenant au texte lui-même... un va et vient entre les mondes qui s'ouvrent et la page imprimée.

- texte-atmosphère  :
Improvisations, propositions, seul ou en petits groupes, à partir de ce que chacun reçoit de l'atmosphère d'un passage  :
s'exercer à faire des choix scéniques concrets – quel espace  ? quel son  ? quelle lumière  ? quels habits, objets... - pour rendre palpables des choses de l'ordre de l'impression, de la sensation.


L'oeuvre et les passages choisis seront communiqués ultérieurement. Il sera demandé à chaque participant de la lire et d'apprendre un extrait de 10-15 lignes avant le début du stage.




Dire : rythme, corps et musicalité.

Intervenant Didier Roux

• du 26 août au 1er septembre
19h-23h du lundi au vendredi
10h-17h le samedi / 13h-18h le dimanche

Plus d'informations sur le contenu du stage très prochainement…



Traversées

un entraînement d’acteur


Intervenante Lise Avignon


• du 2 au 5 septembre

10h-18h du lundi au jeudi

Ce qui est proposé ici, c’est un training de l’engagement et de la présence s’appuyant sur une base très précise d’exercices sollicitant le corps au niveau des sensations plutôt que du savoir-faire. Un des objectifs premiers est de travailler à rendre son corps disponible : détendu mais tonique, précis, désirant, prêt à traverser diverses intensités d’énergie. Cela signifie affiner ce que l’on sent et ce que l’on ose. Cela signifie aussi s’intéresser aux rapports qui se nouent entre corps et esprit, dans la conviction qu’ils ne sont pas forcés de se nuire l’un à l’autre, qu’intelligence et lâcher prise n’ont pas à s’opposer, et que mémoire et émotions sont matières de jeu.

Principaux axes de travail :

avoir accès à soi
sentir ce qui se passe physiquement – travailler avec
conscientiser une humeur, un état d’esprit – travailler avec
accueillir les émotions telles qu’elles viennent, les respirer sous le regard


changer, se changer

repérer ce qui bloque, le mettre en mouvement
travailler sur fond de temps qui passe, repérer et suivre les transformations d’énergie (jusqu’à quand faire durer ? comment suivre ce qui change ? quand rompre ?...)


donner, recevoir

établir un dialogue entre ce qui nous arrive et ce que l’on fait
donner une place à l’autre (musique, partenaire, public), se laisser altérer sans pour autant se perdre


choisir

éclaircir ce que l’on veut
savoir se formuler des projets, des enjeux
tenter réellement, mettre un objectif en acte et en chair

Le travail se construit dans des allers-retours entre scène et salle, on fait et on regarde, tour à tour. On travaille « seuls ensembles », en groupe mais chacun suivant son fil. La musique, en ce qu’elle a la capacité de toucher directement, est un support de travail privilégié.





Conditions :

nombre d’heures : 32h de travail par stage
nombre de places : 12 personnes par stage maximum
public concerné : adultes
coût : 1 stage 180 € • 2 stages 340 € • 3 stages 500 € • 4 stages 660 € • Financement AFDAS : nous contacter

__________________________________________________________________________________________


Modalités d'inscription

L’inscription à un stage est validée à réception des arrhes qui s’élèvent à 50% du prix total (ex : 90€ pour un stage de 32h, 170€ pour 2 stages de 32h, 100€ pour le stage de 35h...)
Ces arrhes seront encaissées 15 jours avant le début du stage. En cas de désistement avant cette période, la somme sera remboursée. Le solde est dû au premier jour de stage.

Renseignements et inscriptions

05 61 48 38 29 / communication@lehangar.org