Le corps commun

Intervenante Sylvie Pabiot

• du 31 août au 4 septembre
10h-17h du lundi au vendredi


Créer une danse collective fondée sur la singularité de chacun
« Dans ce stage, je propose, à partir d’improvisations guidées, de construire un espace / temps commun, une danse / action collective où chacun, avec sa propre danse, sera à l’écoute de l’autre.
Pour moi, cette écoute est le fondement de la création artistique.
L’écoute engage la conscience de soi et des autres. L’écoute est une capacité naturelle qui se travaille, comme un muscle. Elle développe la sensibilité qui relie nos parcours intérieurs au parcours collectif. C’est une notion très simple, mais c’est un exercice beaucoup plus complexe qu’on ne croit et qui mérite une attention toujours à développer.
Mes chorégraphies s’appuient toujours sur des fondamentaux : la conscience de nos sensations, le poids, le contact, l’écoute, et le regard. Ces axes déterminent mon travail pédagogique afin que chaque personne puisse découvrir ou approfondir sa propre danse.

Je m’appuie sur des principes de danse contact pour développer un cours technique basé sur le rapport au sol et à l’espace. Dans un premier temps la conscience corporelle s’aiguise à travers les appuis dans le sol et les transferts d’appuis dans le mouvement. Une série de déplacements au sol permettent d’explorer différentes dynamiques, de relier l’énergie pelvienne aux 5 extrémités.
Puis, par un travail d’improvisation précis et rigoureux, le danseur affine sa propre musicalité, libère ses possibilités motrices dans l’espace et devient observateur de ses élans (je parle souvent de «  passivité active  »).
Le travail en contact au sol réveille l’épiderme et ouvre les pores à la sensation d’espace. Ce travail peut se faire les yeux fermés, la sensation d’espace n’en sera que plus grande. Un autre travail complémentaire se fait avec une conscience que j’appelle cérébrale  : le regard objectif sur l’espace et les autres  : qui se fait les yeux ouverts.
Chacun développera une musicalité de son propre mouvement dans la symphonie ou polyphonie collective, il s’agira de prendre conscience de ces différences rythmiques pour les harmoniser. Le rythme est ici envisagé comme un dialogue.
L’action de chacun sera déterminée par celles des autres.
Je propose un jeu d’interdépendance constant qui est la base de la construction collective.

Ce travail d’improvisation s’accompagnera d’un travail d’écriture où la répétition permet la mémorisation d’une chorégraphie collective. Le passage de l’un à l’autre demande une concentration spécifique peu habituelle que nous aurons le temps d’explorer de plusieurs manières. Nous créerons un lien entre un «  laisser faire  » conscient, et un choix déterminé et mémorisable.

Enfin, un travail particulier accompagnera le regard de l’interprète, dans sa connexion à ce qui l’entoure, afin de renforcer sa présence et de maîtriser son énergie.

La simplicité et la précision seront au service d’un corps présent, conscient et engagé.


Conditions :


nombre d’heures : 32h de travail par stage
nombre de places : 12 personnes par stage maximum
public concerné : adultes
coût : 1 stage 180 € • 2 stages 340 € • 3 stages 500 € • 4 stages 660 € • Financement AFDAS : nous contacter

Modalités d’inscription : ici.


Renseignements et inscriptions

05 61 48 38 29 / communication@lehangar.org